Hamsa

« Merci à tous mes professeurs, maîtres et Guru pour leur patience et leur bienveillance, merci à Marshall Govindan Satchidananda pour le nom de Hamsa  » Hubert de Tourris

Hamsa Yoga Chamonix Mont Blanc

« La vie est un souffle révélant ses mystères à qui sait l’entendre » H.

Hamsa ou Hubert de Tourris, enseignant et formateur de Yoga basé dans les hautes montagnes de Chamonix Mont Blanc depuis 1989, fondateur de l’école Sattva Yoga Shala Chamonix. La profondeur et l’intensité caractérisent son enseignement ainsi que la pertinence de l’observation de ses élèves dans son accompagnement sur le chemin de la réalisation de Soi.

Cursus

  • 500h Ayurveda Massage  avec Kiran Vyas Tapovan, France
  • 500h RYT Vinyasa Yoga « Ecole des Ailes du Yoga » avec Caroline Boulinguez Paris, France
  • 500h RYT Ashtanga Vinyasa Yoga « Sattva Yoga Shala » avec Mark & Joanne Darby Montréal, Canada
  • 500h RYT Hatha Raja Vinyasa Yoga « Dharma Yoga Center » avec Dharma Mittra New York City, US
  • 100h RYT Yin Yoga avec Biff Mitheofer, US
  • Initié au Kriya Yoga de Babaji avec Marchall Govindan Satchidananda, Canada
  • Initié au Kriya Yoga de Babaji avec Shailendra Sharma Govardhan, Inde
  • Certifié en Ashtanga Vinyasa Yoga « PAVY » avec Sheshadri & Harish Mysore, Inde

Yoga

Il n’y a qu’un Yoga mais il y a différentes façons de l’atteindre. Quelque soit les techniques employées ( Jnana, Bhakti, Karma, Raja ), la méthode du yoga vise à l’union des trois plans, physique, énergétique et mental visant la réalisation de Atma ( individuel ) en Brahma ( universel ).
Il y a différentes raisons de pratiquer le yoga, Krishnamacharya en énumère trois principales : physique, thérapeutique ou spirituelle. Quelque soit la raison qui vous pousse à faire du yoga ( et elle n’est peut être pas celle que vous pensez, provenant certainement de votre inconscient ), ses effets seront à la hauteur de votre intensité.
Selon les Yoga sutras de Patanjali le yoga consiste en la pratique, l’étude de Soi et l’attitude dévotionnelle envers le grand Esprit. Lorsque cette méthode est appliquée scrupuleusement sur le tapis et en dehors, la transformation du yoga est fulgurante.
Quelque soit la raison qui vous anime et la forme de yoga que vous pratiquez ( Ashtanga, Vinyasa, Hatha, Kriya ), la méthode est la même, elle est décrite avec précision dans les huits membres du Yoga de Patanjali. Il s’agit de comprendre et d’appliquer sur le tapis et en dehors ce qui est décrit :
YAMA
Ahimsa Aucune agressivité dans la pratique
Satya Sincérité dans le respect de ses limites mais aussi de son intensité
Asteya Ne pas s’approprier ou s’identifier à la pratique
Brahmacharya Cultiver l’énergie et la préserver
Aparigraha Savourer et se satisfaire durant et après la pratique
NIYAMA
Saucha Garder une attitude pure, équilibrée, harmonieuse, sattvique
Santosha Se contenter de l’expérience vécue
Tapas Cultiver son intensité et la développer
Svadhyaya S’étudier en détail et en profondeur
Isvarapranidhana S’en remettre à Brahma ( universel ) avec dévotion
ASANA
Littéralement « posture assise » stable et confortable, conçues pour permettre à la respiration et au Prana (force de vie) de se déplacer librement.
PRANAYAMA
Développer les techniques de respiration yogique visant à contrôler et canaliser l’énergie pranique.
PRATYAHARA
Le « pont » entre pratique externe et interne. Il s’agit de tourner les sens vers l’intérieur.
DHARANA
Avec le retrait des sens, la fluidité du prana et la stabilité de la posture, la concentration est possible.
DHYANA
Lorsque la concentration est prolongée alors un « véhicule » nous emmène vers un autre état de conscience.
SAMADHI
Cet autre état de conscience, au delà du connu, l’accès à la connaissance sans limite, un plongeon dans l’inconscient éclairé par la lumière de la conscience silencieuse.

Les trois derniers membres s’épanouissent naturellement lorsque l’on est fermement établi dans les cinq premiers.

Enseignement

La technique employée est directement empruntée aux enseignements originels de Krishnamacharya et son disciple Pattabhi Jois car très efficace quelque soit la forme que prend la pratique ( Ashtanga, Vinyasa, Hatha, Kriya ). Le Tristana est un excellent moyen d’appliquer les huit membres du yoga dans la pratique posturale.
TRISTANA est la résultante de l’activation simultanée de la posture ( Bandhas ), la respiration et le Dristhi :
Posture et Bandhas La posture ou asana doit être tout d’abord stable, Il s’agit donc de s’ancrer fermement dans le sol ce qui va activer Mula Bandha le verrou de la racine, puis se connecter au ciel avec un bon alignement, ce qui va activer Jalandhara Bandha le verrou de la gorge et permettre au souffle de ralentir et s’allonger.
Respiration Le souffle appelé Ujjayi est profond et lent, il frotte légèrement dans le fond de la gorge et se déplace le long de la colonne vertébrale ce qui active Uddiyana Bandha.
Dristhi est le point d’ancrage de la concentration, les yeux se posent sur un point fixe et l’attention se tourne vers l’intérieur.

Chaque inspiration et chaque expiration sont conscientes dans et entre les postures, chaque mouvement est dirigé par le souffle en parfaite synchronisation, ce que l’on appelle le Vinyasa.
La synchronisation du souffle, du mouvement et du regard génère un calme intérieur. Lorsque le rythme respiratoire atteint environ 5 secondes pour l’inspiration et 5 secondes pour l’expiration, la cohérence cardiaque est atteinte et cela permet au systèmes sympathique et parasympathique de fonctionner harmonieusement, il en résulte la capacité de réaliser des efforts intenses tout en se régénérant simultanément, le tout dans un état d’esprit paisible et silencieux et donc réceptif.

Il s’agit donc d’appliquer avec simplicité et intensité la méthode Tristana dans toutes les pratiques posturales, Ashtanga, Vinyasa, Hatha, Kriya.

Et au delà…

Le développement de la conscience et la réalisation de Soi n’appartiennent pas qu’au Yoga, même si la méthode du yoga est extrêmement efficace et sans risque si l’on suit les enseignements d’un professeur avisé et expérimenté. Il peut être dangereux s’il n’est pas enseigné correctement, surtout sur le long terme. Il n’est pas rare aujourd’hui de croiser des personnes qui ont été déséquilibrées par une mauvaise pratique ( raison pour laquelle l’élève doit s’efforcer de comprendre l’enseignement du maître ) ou qui sont passées à côté de l’opportunité de développer leur potentiel par le manque de profondeur de l’enseignement prodigué.
Il existe donc différentes façons de développer la conscience et se connecter au Soi, l’art ou le lien avec la Nature en font partie.
Chaque expérience de vie à chaque instant peut être source d’enseignement, le principe du Guru ( principe d’éveil de conscience qui est en chacun de nous ) peut être révélé de différentes manières. Il est bon de garder un esprit ouvert et de s’intéresser à tout ce qui grandit et éveille l’Esprit. Différentes expériences sont proposées au niveau culturel ou en milieu naturel, de façon à ce que chacun trouve son chemin vers l’éveil et puisse s’épanouir pleinement.